21/03/2017 : Pour la reconquête de l’industrie et des services publics !

A EDF, l’actualité sociale est forte avec l’austérité salariale sans précédent. Celle-ci s’inscrit dans une politique d’entreprise que la CGT dénonce depuis plusieurs années : EDF subit une libéralisation du secteur de l’énergie qui bénéficie davantage aux financiers qu’aux entreprises qui investissent dans l’outil industriel. Privatisation des centrales hydrauliques, fermeture de Fessenheim, fermeture du THF pourtant indispensable à la sécurité d’approvisionnement… s’agissant de reconquête de l’industrie, EDF est un enjeu majeur.

La CGT a organisé le 22 février 2017 ses assises de l’industrie pour aborder la question de la reconquête indispensable en France.

La France a besoin d’une industrie et de services publics forts répondant aux besoins de la population et qui assurent un développement économique équilibré des territoires, la création d’emplois et le progrès social pour tous. Il est nécessaire et urgent de réindustrialiser la France, de relocaliser des capacités de production d’objets durables, interconnectables et réparables. Pour la CGT, l’industrie est indispensable pour répondre aux besoins fondamentaux de la population (alimentation, eau, énergie, transports, éducation, santé, logement, culture)
La CGT appelle les salariés de l’énergie à s’associer à la journée de grève et de manifestation prévue le 21 mars 2017 dans toute la France. Elle s’inscrit pleinement dans nos revendications pour l’emploi, les salaires, et le service public de l’énergie.

 

Lire le tract interprofessionnel

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *