Le congé individuel de formation (CIF) Un droit à défendre

Le congé individuel de formation (CIF)
Un droit à défendre

Accéder à une formation de son choix, même si elle ne correspond ni à son emploi actuel, ni à l’activité de son entreprise ; obtenir une formation de longue durée (jusqu’à un an ou 1 200 heures) pendant le temps de travail tout en gardant son salaire, qui continue à être versé par l’entreprise, en ayant la garantie de retrouver son poste (ou un poste équivalent) à l’issue de la formation ; réaliser un projet vraiment personnel afin d’accéder à un niveau supérieur de qualification, de changer d’activité ou de profession, de s’ouvrir plus largement à la culture, à la vie sociale et à l’exercice des responsabilités associatives bénévoles…

20170529 Tract CIF VF

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *